Besoin d'un conseil ? 0890 710 230

Mon panier
0,00 €
0

    Installation solaire, tout ce qu'il faut savoir

     

    Accès rapide

    1. Solaire photovoltaïque et thermique : quelle différence ?
    2. Les différents types d'installation solaire envisageables
    3. Quelles sont les contraintes d'une installation solaire?
    4. Dois-je réaliser mon installation en 12 ou 22  volts?
    5. Les types des panneaux photovoltaïques
    6. Comment créer son installation solaire ?
    7. Comment choisir ou créer son kit solaire ?
    8. Installation solaire autonome : préparer son projet
    9. Installation solaire autonome : démarrer son projet

     

    Solaire photovoltaïque et thermique : quelle différence ?


    Le photovoltaïque permet de convertir la lumière en électricité et ce, pour tous types d'applications. Le thermique permet de convertir la lumière en chaleur, idéal pour le chauffage de l'eau.

    Chacune des applications nécessite un type de matériel spécifique et non compatible.

     

    Les différents types d'installation solaire envisageables


    • enseigne lumineuse ou animée
    • éclairage extérieur de collectivité ou d'un jardin
    • gestion de la charge des batteries de secours
    • petit refuge de montagne
    • système de secours
    • portail électrique                                                                                        
    • pompe de piscine
    • porte de garage électrique
    • arrosage de jardin
    • relais télécom


    Quelles sont les contraintes d'une installation solaire ?


    Il est important de choisir et de calibrer tous les appareils approvisionnés par cette source d'énergie solaire en fonction des possibilités de celle-ci.

    Une installation solaire entraîne des contraintes dans le choix de ses appareils.

    En effet, les téléviseurs à tubes cathodiques, les réfrigérateurs standards (électroménagers ayant une forte demande d'énergie au démarrage) sont des exemples d'incompatibilité avec les contraintes d'une installation autonome. Des solutions sont envisageables comme le choix d'un réfrigérateur en 12V ou un téléviseur LCD.

     

    Dois-je réaliser mon installation solaire en 12V ou en 220V?


    Le choix d'une installation en 12V permet de réduire de façon significative les coûts d'investissement de départ car on évite alors l'achat du convertisseur.

    Les inconvénients sont par la suite multiples.

    Le fait qu'une installation de 12V soit en courant continu induit un échauffement des fils et donc une perte de puissance proportionnelle à la longueur des câbles.

    Il faut donc un réseau électrique conçu sur une courte distance.

    Ensuite, la vigilance est de mise. L'installation électrique de l'application doit être soignée et le matériel de gamme correcte car les risques de court-circuit et de feu sont présents même lorsqu'aucun appareil n'est en marche.

     

    Les 3 types de panneaux photovoltaïques


    Panneaux AMORPHE (ATF)

    Panneaux POLYCRISTALLIN (cSi)

    Panneaux MONOCRISTALLIN (cSi)

    Panneaux amorphes Panneaux polycristallin Panneaux monocristallin

    Ces panneaux ont des taux de rendements plus faibles  mais sont nettement plus actifs par faible luminosité (temps couvert, ombre).

    Ils coûtent moins chers mais produisent largement moins d'énergie (watt crête) que les panneaux cristallins.

    Ils sont moins sensibles aux contraintes extérieures comme la chaleur et fonctionnent sur une plage horaire plus importante.

    Ces panneaux permettent d'avoir un ratio coût/productivité le plus attractif.

    C'est la raison pour laquelle une grande majorité des installations utilise ce type de panneaux actuellement.

    Ces panneaux ont les taux de rendements les plus élevés.

    Leur cycle de fabrication est très complexe.

    Ils coûtent donc relativement chers par rapport à leur gain de productivité.

     

    Comment créer son installation solaire ?


    Installation en 12V

    Cette installation type se compose d'un panneau solaire, d'un régulateur/contrôleur de charge, d'un accumulateur et d'un consommateur DC (néon fluo...).

    Le régulateur solaire régule la charge produite par le panneau. La batterie est alors protégée contre toute surcharge.

    Schéma d'installation solaire en 12 volts

     

    Installation en 220V

    Cette installation se compose d'un panneau solaire, d'un régulateur/contrôleur de charge, d'un accumulateur et d'un convertisseur DC - AC, fournissant le courant AC 230V. Il est donc possible d'utiliser des consommateurs DC (éclairage) et AC en fonction de la puissance des applications (TV, ordinateur...).

            Schéma d'installation solaire en 220 volts

     

     

    Comment choisir ou créer son kit solaire ?


    Nous avons créé 4 types de kits solaires selon des besoins journaliers spécifiques.

    Il est toutefois possible de créer vos propres kits à partir des éléments suivants :

    1. panneau solaire rigide
    2. batterie plomb
    3. contrôleur de charge
    4. convertisseur 220 (en option : nous consulter)
    5. câble solaire
    6. néon fluo

     

    Le choix du panneau

    Le choix s'effectuera en fonction de votre lieu géographique, de la période ainsi que de la fréquence d'utilisation.

    La chaleur étant une cause de perte de rendement, il est nécessaire d'installer le panneau de manière à ce qu'il soit ventilé. De plus, pour un rendement optimum, le panneau doit être orienté sud-ouest avec une inclinaison de 60°.

     

     Carte d'ensoleillement

     

    Tableau de production solaire moyenne annuelle en Whj selon la zone géographique
      Zone1Zone 2Zone 3Zone 4Zone 5Zone 6
    20W 50 55 61 66 71 75
    50W 125 150 155 165 180 200
    90W 230 255 280 300 320 350
    130W 330 380 415 430 470 510
    270W 625 695 760 820 875 940

     

    Si vos besoins journaliers sont de 330 Whj, il faudra vous équiper d'un panneau 130W en zone 1 ou bien d'un panneau 90W en zone 5 (la puissance du panneau ne comprenant pas la charge de la batterie).

     

    Le choix de la batterie

    Pour déterminer la batterie correspondant à son installation, il faut connaître sa consommation journalière en énergie ainsi qu'ajouter le nombre de jours sans soleil (jours pendant lesquel la batterie doit prendre le relais pour alimenter les appareils).

    Le calcul correspond ainsi à la formule suivante :

    Capacité de la batterie = (consommation journalière en Whj x nombre de jours sans soleil) / tension de la batterie

    Par exemple : Si la puissance consommée en 3 jours = 250Whj x 3jours = 750Whj alors la capacité minimale de la batterie = 750Whj / 12 = 62.5A


    Afin d'optimiser la durée de vie de la batterie, il est important de garder une marge de manoeuvre de l'ordre de 1.5 fois la capacité de la batterie soit dans le cas de notre exemple 62.5A x 1.5 = 93.75A.

    Il faudra donc une batterie de 100A pour assurer l'alimentation quotidienne des appareils. Pour que ce type de batterie fonctionne bien et longtemps, il est important de les stocker dans un endroit sec, en minimisant les variations de température. L'idéal est de les stocker dans un caisson enterré muni d'une trappe permettant un accès direct. Il est important de ne pas rendre l'endroit de stockage hermétique. Avant tout, cette technologie à pour pire ennemie la décharge profonde qui est le seul mal pouvant la mettre hors service. Le temps de stockage minimum d'une batterie pleine est de 6 mois et celle-ci a ensuite de très grands risques de passer en dessous de sa tension nominale.

    Il est possible d'ajouter un indicateur de charge qui peut faire office de coupe-circuit lorsque la tension descend en dessous d'un certain seuil.


    Le choix du contrôleur

    Le choix du contrôleur est déterminé par la puissance du panneau ainsi que par sa tension. Il suffit de diviser la puissance du panneau par sa tension maximale.

    La formule suivante peut donc être appliquée :

    Intensité = puissance du panneau / tension maximale

    Par exemple, pour un panneau de 130W, il faudra choisir un contrôleur de 10A puisque l'intensité = 130W / 17V soit 7.64A.

    Pour deux panneaux en parallèle, il suffit de ajouter les puissances des panneaux.

    Par exemple, pour deux panneaux de 90W en parallèle, il faudra choisir un contrôleur de 25A puisque l'intensité = (90W+90W) / 17V soit 10.57A.


    Installation solaire autonome : préparer son projet


    1. Disposez-vous d'un espace ensoleillé plein sud disponible ?
    2. Quelle est la distance entre les modules solaires et le local technique ?
    3. Quelle inclinaison des panneaux solaires en degré envisagez-vous?
    4. Quelle sera la fréquence d'utilisation : toute l'année, tous les week-ends, les vancances?
    5. Quels seront les mois de l'année concernés par cette utlisation?
    6. Etudiez vos besoins journaliers pour chaque pièce, pour chaque appareil et chaque point d'éclairage
    7. Disposerez-vous d'une autre source d'alimentation ? Si oui, quelle en sera la puissance en kW?
    8. Quelle autonomie du système souhaitez-vous, en jours, en heures?

     

    Ces questions sont un point d'appui à la réflexion et la préparation de votre projet. Nous pouvons vous conseiller et vous guider dans sa réalisation.

    Vous pouvez contacter AllBatteries par téléphone, au 0890 710 230 (0,15€/min) ou à l'aide du formulaire de contact.

     

    Installation solaire autonome : démarrer son projet

    Vous trouverez dans notre catalogue une gamme "solaire", proposant un large choix de kits solaires ou de kits de fixations solaires .

    Si vous préférez associer vous même vos éléments, vous trouverez chez AllBatteries panneaux solaires , contrôleurs régulateurs solaires, batteries solaires et convertisseurs solaires.

    Des gammes d'accessoires tels que le panneau de contrôle à distance ou le protecteur de batterie pour votre installation peuvent également vous intéresser.

    Ce site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus
    x