Besoin d'un conseil ? 0890 710 230

Mon panier
0,00 €
0

    Lexique des Piles, Batteries et Accumulateurs

     

    Accumulateur : Elément rechargeable, couramment appelé "pile rechargeable" ou "accu".

     

    Alcaline  : Technologie d’une pile standard plus élaborée que la saline. Les piles alcaline sont utilisés pour tous types d'applications et dure plus longtemps qu'une pile saline. La tension d'une pile alcaline est de 1,5V.

     

    Ampère (A) : Unité de mesure d'un courant électrique. 

     

    Autodécharge : Phénomène électrochimique conduisant la batterie ou l'accumulateur à se décharger progressivement au fil du temps, lorsque l'élément n'est pas utilisé. L'autodécharge nécessite de recharger la batterie ou l'accumulateur avant son utilisation pour une charge optimale.

     

    Batterie : Ensemble d’accumulateurs. Les batteries sont utilisées pour un grand nombre d'applications telles que : ordinateur portable , téléphone portable, appareil photo, caméscope, ...

     

    Capacité (Ah) : Quantité d’énergie emmagasinée dans une pile, batterie ou accumulateur.

     

    Chargeur / alimentation : Elément convertissant la tension secteur en une tension adaptée à l’appareil ou à la batterie (tension linéaire, à découpage, pour ordinateur portable, pour appareil photo, …).

     

    Convertisseur : Appareil transformant une tension d'entrée en une autre tension de sortie, par exemple 12V vers 220V. Utilisé pour le camping, la voiture, ...

     

    Courant de charge (A ou mA) : Quantité de courant (nombre d’électrons) nécessaire pour charger la batterie.

     

    Courant de décharge (A ou mA) : Quantité de courant (nombre d’électrons) nécessaire pour alimenter l’appareil via la batterie.

     

    Cycle : Action de charger et de décharger un accumulateur.

     

    Delta V : Variation négative de la tension aux bornes de l’accumulateur qui se produit lorsque celui-ci est plein lors de la charge. Les chargeurs rapides d’accus sont équipés d’un Delta V qui arrête la charge et le signale par une voyant lumineux.

     

    Effet mémoire : Résultat d’une utilisation répétitive d’une partie de la capacité de l’accu associé à un excès de charge. L'effet mémoire concerne les accus NiCd, et dans une moindre mesure les accus NiMH. Il n’existe pas sur les piles.

     

    Lithium Fer Phosphate (LiFePO4) : Les performances sont exceptionnelles en comparaison des couples électrochimiques tels que le plomb, le NiMH et même le Lithium ion.
    Par ailleurs, les fabricants automobiles ne s’y trompent pas et se lancent sur cette technologie pour les véhicules hybrides.
    En quelques points :
    - une excellente longévité, de l’ordre de 2 000 cycles (charge/décharge)
    - le faible cout des matières premières le composant : -50% par rapport au Lithium ion
    - plage de température de fonctionnement étendue identique au lithium-ion (-20°C ; + 60°C)
    - une gamme en capacité allant 1,2Ah à près de 250Ah
    - pas de risque d’explosion en cas de choc, de surcharge ou de court circuit. La génération de température interne étant très faible, il reste très stable, point faible des éléments Lithium ion ce qui permet par conséquent :
    - temps de charge pouvant être très court, de l’ordre de 30 minutes
    - supporte le floating (charge permanente)
    - circuit de protection très soft
    En revanche, pour le moment, la capacité est inférieure de 15% à celle du Lithium ion dans une cellule de même encombrement.
    A l’inverse des accumulateurs de forte puissance à base de plomb ou de Nickel Cadmium, les cellules de Lithium Fer Phosphate ne comportent pas de métal lourd.

    La disparition progressive et inéluctable du Nickel Cadmium, le cout du plomb atteignant des sommets, les limites technologiques du NiMH et du Lithium ion devraient faire les beaux jours du Lithium Fer Phosphate qui regroupe à lui seul les avantages de tous les autres couples électrochimiques.

    Cette technologie peut être utilisée avec un chargeur plomb standard.

     

    Lithium ou chlorure de thionyl : Technologie à fort pouvoir énergétique, non rechargeable, stable dans le temps. Ces piles sont utilisées pour la sauvegarde d'ordinateur, dans les appareils photos argentiques, dans les calculatrices et pour les outillages industriels. La tension d'une pile lithium ou chlorure de thionyl est de 3V ou 3,6V.

    Le lithium a la spécificité d'avoir une faible autodécharge et de résister à des températures basses.

     

    NiCd (nickel cadmium) : accumulateur composé de nickel et de cadmium.
    Avantages : 
    - Charge simple et rapide, même après une longue période de stockage
    - Grande durée de vie en nombre de cycles de charge et de décharge
    - Bonnes performances à basse température mais ne se recharge pas à 0°C
    - Faible coût
    Faiblesses :
    - S'auto-décharge assez rapidement (20% / mois)
    - Sensibilité à l'effet mémoire
    - Polluant
    - Métaux lourds 
    - Le NiCd est de plus en plus remplacé par le NiMH

     

    NiMH (Nickel Métal Hydrure) : accumulateur composé de nickel et d’hydrure de métal.
    Avantages : 
    - Contient beaucoup plus d'énergie que le NiCd (3 fois plus)
    - Ne pollue pas comme le NiCd
    - Ne contient pas de métaux lourds 
    - Création d’une nouvelle gamme à très faible auto décharge (moins de 20%/an) et pré chargé : NX-Ready
    Faiblesses :
    - Doit être chargé avant une première utilisation
    - Ne supporte pas le dépassement de charge
    - Le NiMH est peu à peu remplacé par le Li-Ion sur les batteries ordinateur portable, téléphone portable, …  

     

    Oxyde d’argent : Technologie non rechargeable, uniquement utilisée dans les piles bouton, pour l’horlogerie et la métrologie car la tension de cette pile reste stable à décharge constante. La tension d'une pile oxyde d’argent  est de 1,55V.

     

    Pile : Elément non rechargeable.

     

    Plomb  : Une batterie au plomb est un ensemble d'accumulateurs au plomb-acide raccordés en série et réunis dans un même boîtier. Différentes tension sont possibles en fonction des batteries : 2V, 4V, 6V, ou 12V. On distingue le plomb étanche AGM ou GEL (système d’alarme, fauteuil roulant, chariot de golf, …), le cyclon (médical et modélisme) et le plomb ouvert (automobile).

     

    Taille des piles & accumulateurs :

    Taille des piles et accumulateurs

     

    Technologies rechargeables : Le Li-ion (Lithium Ion), le NiMH (Nickel-Metal Hydrures), le NiCd (Nickel-Cadmium), le Li-Po (lithium polymère) et le plomb sont des technologies qui se rechargent à l'aide de chargeurs spécifiques.

     

    Technologies non rechargeables : Le lithium , l'alcaline , la saline et l'oxyde d'argent (piles pour montres) ne se rechargent pas (ces technologies sont citées par ordre de longétivité).

     

    Saline : Technologie d’une pile standard. La pile saline est une pile industrielle de faible capacité, contrairement à la pile alcaline qui est une pile tout public de capacité supérieure. La tension d'une pile saline est de 1,5 V.

     

    Volt (V) : Unité de mesure de la tension.

     

    Watt (W) : Unité de mesure de la puissance (W = V x A).

     

    Zinc air : Technologie sensiblement identique à l’alcaline, mais fonctionnant avec l’air extérieur. Ce type de pile offre une forte capacité tout en restant économique. Les piles zinc air sont utilisées pour les applications suivantes : parcmètre, clôture électrique, appareil auditif ou oreillettes. La tension d'une pile zinc air est de 1,45V.

    Ce site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus
    x